Babelio

Mon profil sur Babelio.com

jeudi 8 avril 2021

My Korean Lover de Maud Parent


           

              Bonjour ! Aujourd'hui je vais vous parler du livre qui m’a redonné goût à la lecture : My Korean Lover de Maud Parent, autrice francophone. Comme vous pouvez le deviner, étant donné qu’il m’a redonné goût à la lecture, c’est un gros coup de cœur pour moi ! Quand je l’ai vu à mon Charlemagne, j’ai sauté de suite dessus ! Je suis dans ma période découverte de la Kpop et de la culture asiatique en général, j’avais entendu parler d’autres livres parlant de la Kpop, mais ils ne m’avaient absolument pas tenté, je trouvais cela trop enfantin. Quand j’ai lu le résumé de My Korean Lover, au contraire, j’ai tout de suite voulu le lire ! Il n’était pas du tout comme les précédents résumés que j’avais lu, j’avais alors hâte de le commencer. Je n'ai d'ailleurs pas attendu longtemps, une fois rentrée je me suis jeté dessus, et je n’ai pas pu le lâcher avant le soir. En tout, j’ai dû mettre trois ou quatre heures pour le lire, cela ne mettait pas arriver depuis des mois.  


Voyons un peu plus en détail le résumé :  

Un geste maladroit, et voilà Lila tombée dans le caniveau, sous les regards moqueurs de ceux qu’elle prend pour des touristes visitant Paris. Ce que Lila ignore, c'est qu'elle vient tout juste de rencontrer le plus grand groupe de K-pop du moment. Kim, Insu, Namkyu et Giwon sont les KING. Entre le showrunner qu'est le leader du groupe, froid et perfectionniste, le lover romantique aux abdominaux dessinés, le clown de service et le méchant bad boy, Lila est confrontée à une culture aux antipodes de la sienne, tant bien dans ses déviances que dans sa magnificence. 
Lila est photographe professionnelle. Jeune française passionnée, elle met son talent au service d'un grand groupe de presse. Mais un jour c'est la consécration, remarquée par une société de production musicale coréenne, elle a été choisie pour suivre le plus grand groupe de K-pop dans leur tournée, en charge de la photographie de ces superstars aux personnalités colorées. 

Le choc des cultures lui réservera bien des surprises, et l'amour compliquera certainement son parcours. 



Pourquoi un aussi gros coup de cœur ? Pour la simple et bonne raison est que je me suis énormément reconnu dans le personnage de Lila pendant son apprentissage de la culture coréenne et de la kpop, c’est un des seuls romans (avec A Première Vue de Colleen Hoover) dans lequel je me suis vraiment mis à la place de l’héroïne, j’ai vraiment été transporté à la place de Lila. Mais ce que j’ai aussi adoré, c’est tous les détails de la vie coréenne, de la vie d’idol que l’autrice a mis dans le livre, ce qui permet qu’on apprenne en même temps de l'héroïne, donc pour quelqu’un qui ne connait pas cette culture c’est extrêmement enrichissant, et en même temps, elle arrive à dénoncer certains actes à travers son écriture ce qui est un gros gros bonus. 

 

Bref, revenons-en au résumé, je m’égare tellement il me passionne ! Nous retrouvons alors Lila, jeune photographe professionnel qui vit près de l’entrée de l’Olympia, à Paris. Elle a la chance (ou la malchance suivant les points de vue) d’être témoin de l'effervescence des fans des artistes qui se produisent là-bas. Et un jour, elle va faire la connaissance des KING, groupe coréen très populaire mais dont elle ne connaissait pas l’existence encore, leur rencontre est assez drôle puisqu'elle tombe littéralement à leur pied. Quelques jours plus tard, elle les recroise à nouveau et à l’occasion de prendre de magnifiques clichés d’eux. Et bien entendu, l’histoire commence réellement quand on lui propose de les suivre dans leur tourné en Corée !  


Quelques points sur l’histoire : je vous l’accorde, aux premiers abords la trame n’est clairement pas originale, mais, il y a des détails, des évènements qui font que ce roman sort clairement de l’ordinaire. Déjà, si on fait attention, on retrouve énormément de dénonciation dans ce roman, comment les idols sont traités, comment la société coréenne fonctionne. Alors certes, on n’est pas en droit de juger une autre société, mais il ne faut pas oublier que la Corée à un taux de suicide extrêmement élevé, et cela aussi et dénoncé dans le roman. Maud Parent, a réussi à dénoncer tout ça sans être hors propos et en restant toujours cohérente dans son écriture et dans la trama de l’histoire, tout s’enchaine parfaitement.  


Le gros plus également dans ce roman et j’en ai parlé en début de chronique, c’est que tout comme les dénonciations, le côté apprentissage de la culture coréenne et du monde de la kpop est parfaitement mené, l’héroïne n'étant absolument pas fan de kpop, le lecteur n’y connaissant rien va apprendre en même temps qu'elle et pourra ainsi se mettre encore plus dans la peau du personnage principale. Moi, j’avais quelques bases, mais, je me suis quand même extrêmement projeté dans le personnage de Lila, car elle m'a rappelé moi à mes débuts dans le monde de la musique coréenne, et ce sont de bons souvenirs ! J’ai rigolé de moi à certains passages, beaucoup, non énormément pleuré à d’autres parce que tout me rappelé des étapes dans ma progression dans ce monde (je pense notamment à Jong-hyun pour ceux qui connaissent...) et c’était très agréable de le re vivre.  


Que dire de l’écriture ? Très fluide, les pages défilaient sans même que je m'en aperçoive. L'autrice a réussi et d’une brillante manière, à développer ses personnages et à parler d’un sujet qui n’est pas forcément simple. Nous n’avons pas affaire à une “groupie” ou simplement une nana naïve, Lila à la tête sur les épaules et est très mature, elle ne se jette pas dans les bras de n’importe qui n’importe quand. Si vous vous attendez à une romance simpliste, passez votre chemin. Ici la romance se développe au fil des chapitres, petit peu par petit peu (contrairement à ce que j’avais d’abord pensé je l’avoue !)  


Et quelques mots sur la fin même si je ne vais évidement vous en dévoilé trop, mais une chose est sûre, je n'aurai jamais imaginé une fin pareille ! Je ne vais pas vous dire ce que j’ai ressenti pour vraiment garder le mystère, mais une chose est sûre : mes émotions étaient très fortes ! c'est une magnifique fin mais en même pas j'aurai imaginé autre chose par rapport à certains évènements, mais d'un autre côté, la fin a permis encore une fois de dénoncer quelque chose de grave et récurent en Corée... en tout cas une chose est sûre, j’ai hâte de lire le tome 2 qui sort le 21 avril !  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Conclusion de la box de Mai

  Bonjour !    Je vous retrouve pour un petit bilan de ce mois de mai avec une box au top ! Et je le confirme, c’est bien ma box préférée ! ...