Babelio

Mon profil sur Babelio.com

mercredi 5 février 2020

Comme une aurore dans la brume


Synopsis :  
Sørjevik, Norvège, 871  Haakon est furieux. Son jarl et meilleur ami, Loken, lui a imposé de s’occuper de la captive qu’ils ont repêchée en pleine mer du Nord jusqu’à ce qu’ils aient pu obtenir sa rançon. Or, la naufragée refuse de décliner son identité et sa beauté éveille en lui autant de souvenirs douloureux que son caractère l’insupporte. L’hiver approche. Si elle ne parle pas maintenant, toute tentative de rançonnage sera reportée et il devra la surveiller jusqu’au printemps. Et ça, c’est strictement hors de question. Parce qu’elle est intenable, caractérielle et… aussi désirable qu’interdite. Quant à la jeune femme, elle semble bien décidée à ne pas lui rendre la tâche facile, à bien plus d’un égard…  Un voyage au cœur des fjords du Rogaland, au temps des grandes expéditions vikings, des guerres entre clans et royaumes scandinaves et de l’exploration maritime des nouvelles voies du nord.  

Avis : 
Je crois avoir enfin trouvé mon livre préféré d’Aurélie Depraz ! Les autres étaient très bien, celui-ci à quelque chose en plus qui le fait entrer dans mon top 5 de mes livres préférées ! 
Dans ce roman au thème nordique, nous faisons la connaissance d’Haakon et d’Aélis, celle-ci a été récupéré alors qu’elle divaguait au grès des vagues des mers du Nord. Le jarl de Haakon l’a chargé de s’occuper et de soigner les blessures de la prisonnière le temps que sa famille reçoive la demande de rançon, celui-ci est plutôt mécontent : la jolie prisonnière lui rappelle de bien mauvais souvenirs... 
Au contraire des autres romans, j’ai trouvé que finalement la romance n’est pas au premier plan et ce n’est pas plus mal ! Car ce roman à de magnifiques et longues descriptions ! En parlant de celles-ci, nous avons droit à un beau pavé avec “comme une aurore dans la brume”, et cela s’explique par –vous l’aurez compris- la quantité de descriptions aussi belles les unes que les autres, on a autant en quantité de descriptions des paysages que des sentiments et des pensées des personnages. Pourtant, d’habitude je ne suis pas fan du tous des descriptions surtout si elles sont longues que ce soit en tant que lectrice ou autrice mais j’ai vraiment eu un coup de cœur pour ces descriptions très prenantes.  
En dehors de ça, il y a plusieurs péripéties (que l’on peut plus ou moins deviner pour certaines) qui donne un bon rythme au roman, elles ne s’enchaînent pas forcément, elles sont espacées dans le temps, ce qui n’est pas plus mal puisqu’au moins, ça n’alourdie pas le roman 
Parlons un peu maintenant des personnages. Haakon est un viking, mais pas un viking barbare, lui ne cherche que la tranquillité, et c’est pourquoi il apprécie que très peu de devoir s’occuper d’Aélis, surtout qu’il la trouve bien trop... Sophistiqué ! Bien qu’ayant tous deux des caractères opposés, ils ne sont pas moins complémentaires, au fil du temps les deux s’habituent à la présence de l’autre, mais que se passera-t-il quand le jarl d’Haakon rappellera la seule raison de la présence d’Aélis chez eux ?  
Je pense et je suis même certaine que ce roman est le roman le plus aboutit d'Aurélie, elle a su trouver l’équilibre parfait entre romance, histoire et description, bien que les autres sont très bien également, celui-ci a quelque chose en plus qui surpasse ces prédécesseurs  
Pour les plus passionnés, Aurélie tient un blog sur lequel elle publie pleins de bonus, des “backstages” de ses romans, ce qui est vraiment très intéressant ! Alors surtout n’hésitez pas à y jeter un œil !  

Comme une aurore dans la brume

Synopsis :     Sørjevik , Norvège, 871     Haakon est furieux. Son jarl et meilleur ami,  Loken , lui a imposé de s’occuper de la ...