Babelio

Mon profil sur Babelio.com

vendredi 22 février 2019

Zvezda


Zvezda par [Bécoulet, Céline Langlois]
Synopsis :
Vassili Nazarov.
Depuis quelques semaines, cet homme séduisant à la réputation sulfureuse ne cesse de me décocher regards enflammés et sourires aguicheurs. Je sais pertinemment ce qu’il veut, mais il ne l’obtiendra pas. Hors de question qu’il épingle le nom de Vika Kovalenko sur son impressionnant tableau de chasse.
Alors, le jour où il me soumet une proposition des plus indécentes, je la rejette aussitôt, indignée et furieuse.
Pourtant, peu à peu, cette idée se fraye un chemin dans mon esprit et je sens ma volonté faiblir, d’autant plus que j’ai impérativement besoin d’argent pour régler les frais médicaux de mon père.
Que choisir ? La voie de la raison ou de la déraison ?

Avis :
Hello les petits chats ! Today I‘ll be back to tell you about Bratva’s suite, en effet, ce roman est en quelque sorte la suite de « Bratva », Zvezda raconte l’histoire du jeune frère de Vadim, Vassili. Oublie le thème de la mafia, il n’en est plus question dans ce tome ci, celui-ci m’a beaucoup plus touché que le premier.
On fait la connaissance de Vika, jeune femme travaillant dans un café qui a quelques soucis financiers du à une facture d’hôpital, son père a eu un accident il y a de cela un an et depuis, il est toujours dans le coma. Commet va-t-elle faire pour rembourser l’hôpital ? Vika a déjà vendu tout ce qu’elle pouvait. Seule solution, accepter de passer une nuit avec Vassili en échange de 15 millions de roubles. Celui est obsédé par Vika depuis quelques semaines, mais elle sait qu’elle sera qu’un simple nom de plus sur sa longue liste de conquête, mais elle n’a pas le choix, si elle veut payer ses factures il faut qu’elle accepte sa proposition.
Comme je le disais ce tome ci m’a beaucoup plus touché, Vika est une jeune femme malheureuse qui ne sait pas comment s’en sortir jusqu’à la proposition de Vassili mais, après cette nuit, Vika se rend compte qu’elle espère plus de la part de Vassili, mais a-t-il le droit de lui donner plus ?
Il y a énormément d’émotions dans ce roman, il m’a retourné le cœur à de nombreuse reprise et pourtant, comme « Bratva » je n’ai pas pu le lâcher une seule seconde, c’était impossible, à chaque fin de chapitre il me fallait absolument la suite. Vassili m’a beaucoup touché également, peut-être même plus que Vika, je m’imaginais à sa place dans certaines scènes et je me suis fait de la peine toute seule ! Vadim le tient éloigné des « affaires de famille » et c’est pour cela que l’on ne parle pas vraiment de la mafia dans ce tome.
Vika a été très courageuse dans la fin du roman, je ne sais pas si j’aurai pu prendre une décision pareil… Et ce qu’a fait Vadim pour son frère c’est juste génial ! Je ne pouvais pas imaginer une autre fin ! Celle-ci est parfaite !
La plume de l’auteure reste fluide et légère malgré que certaines scènes soient plus tristes que d’autres, sa plume est vraiment addictive et j’ai été très déçu de ne pas avoir de suite à lire ! Pour vous dire, j’ai reçu les livres le 21 février vers 18 heures et j’ai terminé et écrit les chroniques des deux le 22 février vers 11 heures ! Alors que je devais les garder pour les lire durant le week-end ! Mais la couverture de « Bratva » m’a tellement plu que je n’ai pas pu attendre, et quand je l’ai fini la seule chose à laquelle j’ai pensé c’est : « il faut que je lise la suite ».
Pour conclure, ces deux romans sont très touchant, de manières différentes bien sûr, j’aurai aimé un peu plus d’action dans le premier, et plus de descriptions de paysage dans le second. Le premier est plus porté sur la mafia, mais la romance est prédominante, le second, il y a que de la romance.

Auteur : Céline Langlois Bécoulet
Pages : 214
Edition : LucyFair’s world
Publication : Août 2018

Bratva


Bratva par [Langlois Bécoulet, Céline]
Synopsis :
Malgré une situation financière difficile, Kira Lyadova mène une vie paisible et rangée dans sa ville natale de Chatoura, à cent vingt kilomètres de Moscou. Tout son univers bascule le jour où elle se voit contrainte de remplacer sa collègue de travail lors d’une soirée privée, organisée pour un client de la plus haute importance. Ledit client se trouve être en réalité Vadim Nazarov, un homme d’affaires richissime. Mais les révélations ne s’arrêtent pas là... Il est également le parrain de la Joukovskaïa, une mafia puissante et, lors de cette soirée, il doit choisir son épouse parmi une quinzaine d’invitées, triées sur le volet. Kira tombe des nues puis panique lorsque Vadim jette son dévolu sur elle. Après une tentative de fuite, elle est emmenée de force jusqu’à la demeure de l’homme d’affaires. Prisonnière, la jeune femme cherche alors tous les moyens possibles pour se tirer de ce mauvais pas. Mais peut-elle réellement échapper à un parrain de la mafia prêt à tout pour l’épouser ? Et après les épreuves qu’ils vont traverser, Kira aura-t-elle toujours envie de le fuir ?

Avis :
Bonjour mes petits chats ! Aujourd’hui je vous retrouve pour une chronique qui me tenait particulièrement à cœur ! Celle de Céline auteure de « Bratva ». Déjà la Bratva, qu’est-ce que c’est ? Pour faire simple, la Bratva est un mot d’argot employé par les russes pour parler de la mafia. Donc vous l’aurez compris, ce roman parle de mafia !
La Russie en générale a toujours été un pays qui me fascine depuis toute petite, j’ai toujours voulu apprendre le russe, visite ce magnifique pays, je suis passionnée par son histoire… Je suis une personne qui aime bien se renseigner sur les différentes mafias qui existent dont La Bratva, c’est pour cela que ce livre me tenait particulièrement à cœur !
Dans ce roman, l’histoire se passe à quelques kilomètres de Moscou, nous faisons la connaissance de Kira, jeune femme qui mène sa petite vie tranquillement. Cependant, un soir elle se voit obliger de remplacer une collègue lors d’une soirée VIP. Mais ce n’est pas n’importe quelle soirée… C’est celle où le parrain de la Joukovskaïa choisira sa future épouse. Manque de chance pour Kira, c’est sur elle que le roi de la mafia jettera son dévolu. Cependant, Kira ne se laissera pas faire et essayera de s’enfuir mais elle sera vite rattrapée ! Elle décide alors d’attendre l’arrivée de ses parents, elle en est sûre, ils l’a sauveront ! Mais ce n’est pas vraiment comme cela que ça va se passer… Kira devra endurer de lourde épreuve qui la fera réfléchir, est-ce vraiment mal de vouloir épouser un parrain d’une mafia extrêmement puissante ?
Kira est une femme forte qui a arrêter ses études pour aider son père a subvenir aux besoins de leur famille, elle est réfléchis et sait que malgré tous ses espoirs, elle n’a aucune chance d’échapper à la volonté de Vadim, j’ai beaucoup aimé son personnage, et contrairement aux héroïne habituelles, elle ne se jette pas au cou de Vadim au bout de cinq chapitres, elle l’embrasse certes, mais ils n’iront pas plus loin ! J’ai bien aimé le rôle de Vadim même si je suis un peu déçu de ne pas être « rentrer » dans sa tête et ainsi lire ses aventures en tant que parrain. Il a un caractère fort mais se laisse vite attendrir par Kira.
Vous l’aurez compris, on est bien loin de la Dark Romance du parrain qui contraint une jeune femme à l’épouser et la torture mentalement et/ou physiquement, ce roman est beaucoup plus doux et plus porté sur les sentiments.
La plume de l’auteure est elle aussi très douce et légère malgré les quelques péripéties malheureuses qui arrivent à Kira, une fois le livre ouvert il m’a été impossible de le refermé même si j’avais espéré avoir un peu plus d’actions étant donné le thème du roman, j’aurai aimé être plus plongé dans le monde violent de la mafia ! Je reste quand même très satisfaite de ma lecture et en garderai un très bon souvenir !

Auteur : Céline Langlois Bécoulet
Pages : 206
Edition : LucyFair’s world
Publication : Février 2018

Interview de Marie du blog "Moonlight Reads" !

              Bonjour tout le monde ! Aujourd'hui je vous retrouve pour un article un peu spécial, il s'agit d'une interview d'une des membres Des Incontournables ! Sans plus tarder, je vous laisse découvrir l'interview de Moonlight Reads !


1 – La question cliché mais que je trouve importante, pourquoi avoir commencé ton blog ?
Alors, si j'ai commencé mon blog, c'est tout simplement pour partager !
J'aime beaucoup parler de livres que j'ai lu, de films que j'ai vu, avoir une discussion intéressante et argumentée sur les points positifs comme les négatifs... Et ce n’est pas facile de toujours trouver quelqu'un pour ça !
            Du coup, j'ai décidé d'ouvrir un blog pour pouvoir partager mon avis avec le maximum de personnes ! (Et puis, j'avoue, comme je n'ai pas de travail, je voulais aussi trouver de quoi passer le temps...)
C’est un très bon moyen de passer le temps !

2 – Ta saga livresque préférée ?
            Bon, je vais faire dans l'originalité, mais c'est Harry Potter.
            Déjà que la saga est géniale, c'est en plus une des toutes premières que j'ai lu (si non la première), et comme la nostalgie joue un très grand rôle chez moi...
Je suis à 100% d’accord avec toi ! HP c’est la vie !
Résultat de recherche d'images pour "harry potter"
3 – Si tu étais peintre, qui serais-tu ?
Wow, c'est une très bonne question, mais j'avoue que je ne m'intéresse pas vraiment à la peinture...          Allez, disons que je serais Francis Bacon, parce qu'il peint des trucs chelous et flippants, et moi j'aime bien !
J’avoue que je pensais que tu allais choisir quelqu’un de plus connu lol ! En tout cas tu m’intrigue ! Je vais rajouter une petite photo d’une de ses œuvres :
Résultat de recherche d'images pour "francis bacon"
4 – Le film que tout le monde devrait voir ? Et pourquoi ?
            Ouch, question difficile... Je ne pense pas que tout le monde DEVRAIT voir « The Dark Knight » ou « L’Étrange Noël de Monsieur Jack », et je pense que tout le monde a DEJA VU « La Belle et la Bête » (celui de 1991), et ce sont mes trois films préférés...
Alors je dirais Forrest Gump, parce que c'est un classique, qu'il fait passer par toutes les émotions, et qu'il est drôle tout en étant très intelligent !
J’avoue avoir essayer de regarder « L’Etrange Noël de Monsieur Jack » et j’ai absolument pas accroché ! « The Dark Knight » est un classique ! Par contre « Forrest Gump » je le connais seulement de nom !
Résultat de recherche d'images pour "forrest gump"

5 – Ton livre « classique » préféré ?
            Harry Potter est devenu un classique, non ? Mais
            … Non ?
            Bon, sérieusement, je n'ai pas lu beaucoup de classiques... J'en ai même très peu lu #shameonme, donc cet avis pourra peut-être changer avec le temps, mais pour l'instant, je dirais que c'est « L'attrape-coeurs » de J.D. Salinger !
Moi aussi je n’avais lu que très peu de classique, mais j’ai vu « Equalizer » et le coup de la liste des 100 classiques à lire m’a inspiré !

6 –  Le livre que tu trouves super cool, qu'il faut absolument que tu lises mais tu ne l'as pas fait ?
Eh bien, je dirais « Fahrenheit 451 », surtout parce que je l'ai commencé, je le trouve super cool... Mais je n'arrête pas de repousser sa lecture pour commencer d'autres romans !
Je l’ai dans ma bibliothèque, il m’intrigue pour le coup !
Résultat de recherche d'images pour "Fahrenheit 451"
7 – Quel série populaire que tu n'aimes pas ? Et pourquoi ?
            Riverdale, UGH que je déteste cette série.
            L'histoire n'est pas intéressante, les personnages encore moins, tout est super cliché... Ah non, je lui ai donné une chance, je ne lui en donnerais certainement pas une seconde.
(Et j'ai tout de suite pensé à Riverdale, mais je pense la même chose de 13 Reasons Why, sauf qu'en plus, je n'aime pas du tout le message de la série, qui, en vengeant Hannah Baker, donne une sorte de légitimité malsaine au suicide... C'est plus une maladresse qu'autre chose, mais je n'aime pas ça.)
Autant je n’ai même pas essayé de regarder 13 Reasons Why car c’est pas le genre de série que j’aime et comme toi je trouve que le message véhiculé n’est pas le bon mais autant j’ai laissé sa chance 2X a Riverdale et c’est lors de la 2nde fois que j’ai accroché ! Cependant, je crois que la meilleure saison de cette série restera la 1 ! Mais j’ai adoré essayer de trouver le meurtrier du jeune Blossome !
Résultat de recherche d'images pour "riverdale jughead"
8 – Plutôt fêtarde ou casanière ?
            Oh, clairement casanière. Et même feignasse un peu. (Oups, je ne suis pas censée faire une interview pour me rabaisser...)
Ahah ! Je suis pareille !

9 – Le roman (classique ou non) dont tout le monde parle mais que tu n'aimes pas ? Et pourquoi ?
            Je n'ai pas vraiment de titre dont on parle en ce moment qui me vient en tête, mais tous les romans avec une fille « banale » ou tout au pire « maladroite » qui voit sa vie totalement bouleversée par l'arrivée d'un homme mystérieux mais terriblement sexy... Ce genre de roman sera toujours populaire, et moi je trouverais toujours ça cliché. (Encore plus s'il y a la présence d’abdominaux ultras musclés sur la couverture.)
Honte à moi, mais j’adore ce type d’histoire ! Si en plus de ça il y a la mafia, des bikers ou même des militaires/Navy Seal et toute la clique c’est encore mieux !

10 – Plutôt fantastique (vampires, loups garous, fantômes) ou contemporain (Marc Lévy, les Harlequins etc), ?
            Le fantastique.
            J'aime le fantastique.
            J'adore le fantastique.
            Le fantastique est ma vie.
            Non sérieusement c'est mon genre préféré, donc bon... Aucune hésitation pour cette question !
Je pense que je choisirai comme toi ! Je n’apprécie pas plus que cela les romans de maintenant du style de Marc Lévy ! Mais je ne dis pas non à une New Romance ou un bon thriller !

11 – Le livre pour lequel tu as sacrifié ta nuit ?
            « Le Livre sans Nom », que j'ai lu d'une traite jusque trois heures du matin (enfin, quasiment d'une traite, activités vitales comme « se nourrir » ou « être sociale » obligent) et qui est depuis un de mes livres préférés au monde.
Mon petit frère chérie d’amour que j’aime à…(ok ok j’arrête !) bref mon petit frère me l’a offert il y a pas très longtemps, et le coup de l’auteur anonyme m’intrigue beaucoup !
Résultat de recherche d'images pour "le livre sans nom"
12 – Là, maintenant, THE QUESTION : Gryffondor (aka les suicidaires) ou Serpentard (aka les meilleurs) (moi je fais une préférence ? Absolument pas!) ?
            Et pourquoi pas Serdaigle ou Poufsouffle, hein ? HEIN ?!
Bon en fait comme je fais toujours dans l'originalité, je suis Gryffondor. (Oups, team suicidaire apparemment !)
            Bah, les Serdaigle et les Poufsouffle sont de simple figurants (je rigole ! Ne me tuez pas tout de suite !). Non mais la plupart du temps ça tourne autour de ces deux là. Bref, Moi je suis une Serpentard mais c’est pas grave, on est de la nouvelle génération donc on a le droit d’être amie XD Résultat de recherche d'images pour "serpentard et gryffondor"

Comme une aurore dans la brume

Synopsis :     Sørjevik , Norvège, 871     Haakon est furieux. Son jarl et meilleur ami,  Loken , lui a imposé de s’occuper de la ...