Babelio

Mon profil sur Babelio.com

mercredi 7 novembre 2018

Ragdoll




Synopsis :
Un " cadavre " recomposé à partir de six victimes démembrées et assemblées par des points de suture a été découvert par la police. La presse l'a aussitôt baptisé Ragdoll, la poupée de chiffon.
Tout juste réintégré à la Metropolitan Police de Londres, l'inspecteur " Wolf " Fawkes dirige l'enquête sur cette effroyable affaire, assisté par son ancienne coéquipière, l'inspecteur Baxter.
Chaque minute compte, d'autant que le tueur s'amuse à narguer les forces de l'ordre : il a diffusé une liste de six personnes, assortie des dates auxquelles il a prévu de les assassiner.
Le dernier nom est celui de Wolf


Avis :
Aujourd’hui je vais vous parler d’un thriller que j’ai sélectionné pour le challenge « The Black November » : Ragdoll de Daniel Cole.
                Ma mère m’a acheté ce livre sur une aire d’autoroute après nos vacances d’Août, je ne l’ai pas ouvert de suite pour me le réserver justement pour le mois de novembre ! J’ai tout de suite sus que j’allais l’aimer juste à cause du surnom de l’héros : Wolf, déjà j’aime énormément les loups et ensuite cela m’a fait penser au film Mr Wolf que j’ai vu avec mon père, mais qui n’a rien à voir avec ce livre en revanche.
                Ragdoll, c’est l’histoire d’un flic qui a été écarté de la police après avoir battu au tribunal un suspect sur une affaire de meurtre, Wolf, l’enquêteur en charge de ce dossier, était persuader de sa culpabilité mais les « preuves » était en faveur du tueur en série. Suite à cela, Wolf est contraint de passer un peu plus d’un an dans un centre spécialisé. Quelques temps plus tard, On retrouve le même suspect sur une scène de crime, au-dessus du corps d’une petite fille brûlée vive, Wolf avait raison depuis le début…                                                                                                                                                        4 ans après ce tragique événement, nous retrouvons Wolf dans son nouvel appartement alors qu’il reçoit un appel de son chef lui priant de se rendre sur le lieu d’un meurtre. Étrangement, ce lieu se trouve juste en face de l’appartement de Wolf. Une fois sur le lieu, Wolf retrouve un corps oui, mais constitué de plusieurs victimes. 6 pour être exact. En partant, Wolf se rend compte que l’index de la -ou plutôt les- victime(s) est pointé en direction de l’appartement de l’inspecteur, coïncidence… ?


                J’ai A-DO-RE ce roman, cela faisait longtemps que je n’avais pas été aussi pris dans un thriller depuis celui de Vincent Hauuy, Le tricycle rouge. Il est vrai qu’au début j’aimé beaucoup, mais je n’étais pas en adoration et surexcité de savoir la suite, cet état est venu a la moitié du roman une fois que l’enquête à bien était mis en place, que les hypothèses se sont multipliés, et les cibles mortes.  A partir de là, je ne l’ai plus lâché une minute ! Wolf est vraiment un personnage complexe que j’ai adoré découvrir, comme celui de sa partenaire Baxter. J’ai eu du mal a cerné leur relation, on n’était pas au point du « Je t’aime, moi non plus ! » mais pas loin, ils se cherchent pendant une bonne partie du roman tout en restant de très bon partenaire et amis pendant l’enquête. Un des deux finira par prendre une décision pour mettre les choses au point.
                J’ai beaucoup aimé l’enquête, la découverte du corps composé de plusieurs victime m’a fait penser à Frankenstein, les enquêteurs vont d’ailleurs devoir découvrir à qui appartient les membres du cadavre, des surprises les attendent… L’action est bien sûr au rendez-vous, mais la tristesse, l’angoisse aussi, je me suis sentie oppressé à certains moments, en colère à d’autres, bref l’auteur -que je ne connaissais pas jusqu’à présent- arrive merveilleusement bien à retranscrire les émotions.
                Ce que je trouve dommage, c’est l’identité du tueur, j’aurais préféré que Wolf découvre qu’il s’agit de quelqu’un qui connait, mais à côté de cela, les raisons et les actes du tueur sont très bien trouvé, cela m’a fait penser à un vrai film d’horreur !
                Mais, malgré cela, j’ai adoré la fin, déjà pour les paroles échangées entre Baxter et Wolf, mais aussi car le roman peut se terminer là sans qu’on est cinquante milles questions qui nous tourne dans la tête, ou alors on peut lire la suite des aventures de Wolf et Baxter dans la suite intitulé L’Appât.

Auteur : Daniel Cole
Page : 519 
Édition : Pocket
Parution : Mars 2018

               

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Conclusion de la box de Mai

  Bonjour !    Je vous retrouve pour un petit bilan de ce mois de mai avec une box au top ! Et je le confirme, c’est bien ma box préférée ! ...